retour
arpoma
.. /   .. / salviati /
   pause    play        

@Francesco-Salviati-Portrait-of-a-Young-Man-1548

Francesco SALVIATI (1510-1563) - portrait homme jeune

C'était un portraitiste renommé et un fresquiste admiré pour sa rapidité d’exécution - que Vasari oppose à la lenteur de Pontormo et de Bronzino - et son habileté à mettre en scène de complexes allégories profanes ou sacrées.
Francesco Salviati, pseudonyme de Francesco de' Rossi (1510 à Florence - 1563 à Rome) est un peintre maniériste florentin. Il tient son nom de son fidèle protecteur, le cardinal Giovanni Salviati, l’oncle de Cosme Ier. Il est parfois surnommé Cecco ou Cecchino Salviati. Giorgio Vasari écrit que Salviati « possédait un plus beau style que tout autre à Florence à son époque. »
salviati - Bathsheba Goes to King David. 1552-1554. Fresco. Palazzo Sacchetti, Rome

Francesco SALVIATI (1510-1563) - portrait homme jeune

C'était un portraitiste renommé et un fresquiste admiré pour sa rapidité d’exécution - que Vasari oppose à la lenteur de Pontormo et de Bronzino - et son habileté à mettre en scène de complexes allégories profanes ou sacrées.
Francesco Salviati, pseudonyme de Francesco de' Rossi (1510 à Florence - 1563 à Rome) est un peintre maniériste florentin. Il tient son nom de son fidèle protecteur, le cardinal Giovanni Salviati, l’oncle de Cosme Ier. Il est parfois surnommé Cecco ou Cecchino Salviati. Giorgio Vasari écrit que Salviati « possédait un plus beau style que tout autre à Florence à son époque. »
salviati - Charity (detail). 1554-1558. Oil on wood. Uffizi Gallery, Florence, Italy

Francesco SALVIATI (1510-1563) - portrait homme jeune

C'était un portraitiste renommé et un fresquiste admiré pour sa rapidité d’exécution - que Vasari oppose à la lenteur de Pontormo et de Bronzino - et son habileté à mettre en scène de complexes allégories profanes ou sacrées.
Francesco Salviati, pseudonyme de Francesco de' Rossi (1510 à Florence - 1563 à Rome) est un peintre maniériste florentin. Il tient son nom de son fidèle protecteur, le cardinal Giovanni Salviati, l’oncle de Cosme Ier. Il est parfois surnommé Cecco ou Cecchino Salviati. Giorgio Vasari écrit que Salviati « possédait un plus beau style que tout autre à Florence à son époque. »
salviati - Coronation of the Virgin with Angels. 1550. Oil on canvas. 177 x 140 cm. Pinacoteca Vaticana, Vatican

Francesco SALVIATI (1510-1563) - portrait homme jeune

C'était un portraitiste renommé et un fresquiste admiré pour sa rapidité d’exécution - que Vasari oppose à la lenteur de Pontormo et de Bronzino - et son habileté à mettre en scène de complexes allégories profanes ou sacrées.
Francesco Salviati, pseudonyme de Francesco de' Rossi (1510 à Florence - 1563 à Rome) est un peintre maniériste florentin. Il tient son nom de son fidèle protecteur, le cardinal Giovanni Salviati, l’oncle de Cosme Ier. Il est parfois surnommé Cecco ou Cecchino Salviati. Giorgio Vasari écrit que Salviati « possédait un plus beau style que tout autre à Florence à son époque. »
salviati - Lamentation. Date unknown. Oil on canvas. 322 x 193 cm. Pinacoteca di Brera, Milan, Italy

Francesco SALVIATI (1510-1563) - portrait homme jeune

C'était un portraitiste renommé et un fresquiste admiré pour sa rapidité d’exécution - que Vasari oppose à la lenteur de Pontormo et de Bronzino - et son habileté à mettre en scène de complexes allégories profanes ou sacrées.
Francesco Salviati, pseudonyme de Francesco de' Rossi (1510 à Florence - 1563 à Rome) est un peintre maniériste florentin. Il tient son nom de son fidèle protecteur, le cardinal Giovanni Salviati, l’oncle de Cosme Ier. Il est parfois surnommé Cecco ou Cecchino Salviati. Giorgio Vasari écrit que Salviati « possédait un plus beau style que tout autre à Florence à son époque. »
salviati - Portrait of a Gentleman. 1543-1546. Oil on panel. 97 x 83 cm. Private collection

Francesco SALVIATI (1510-1563) - portrait homme jeune

C'était un portraitiste renommé et un fresquiste admiré pour sa rapidité d’exécution - que Vasari oppose à la lenteur de Pontormo et de Bronzino - et son habileté à mettre en scène de complexes allégories profanes ou sacrées.
Francesco Salviati, pseudonyme de Francesco de' Rossi (1510 à Florence - 1563 à Rome) est un peintre maniériste florentin. Il tient son nom de son fidèle protecteur, le cardinal Giovanni Salviati, l’oncle de Cosme Ier. Il est parfois surnommé Cecco ou Cecchino Salviati. Giorgio Vasari écrit que Salviati « possédait un plus beau style que tout autre à Florence à son époque. »
salviati - Portrait of a Young Man. 1543-1545. Panel. 59 x 47 cm. Museo Poldi Pezzoli, Milan, Italy

Francesco SALVIATI (1510-1563) - portrait homme jeune

C'était un portraitiste renommé et un fresquiste admiré pour sa rapidité d’exécution - que Vasari oppose à la lenteur de Pontormo et de Bronzino - et son habileté à mettre en scène de complexes allégories profanes ou sacrées.
Francesco Salviati, pseudonyme de Francesco de' Rossi (1510 à Florence - 1563 à Rome) est un peintre maniériste florentin. Il tient son nom de son fidèle protecteur, le cardinal Giovanni Salviati, l’oncle de Cosme Ier. Il est parfois surnommé Cecco ou Cecchino Salviati. Giorgio Vasari écrit que Salviati « possédait un plus beau style que tout autre à Florence à son époque. »
salviati - Raising of Lazarus. 1540s. Oil on panel. 89 x 67 cm. Palazzo Colonna, Rome

Francesco SALVIATI (1510-1563) - portrait homme jeune

C'était un portraitiste renommé et un fresquiste admiré pour sa rapidité d’exécution - que Vasari oppose à la lenteur de Pontormo et de Bronzino - et son habileté à mettre en scène de complexes allégories profanes ou sacrées.
Francesco Salviati, pseudonyme de Francesco de' Rossi (1510 à Florence - 1563 à Rome) est un peintre maniériste florentin. Il tient son nom de son fidèle protecteur, le cardinal Giovanni Salviati, l’oncle de Cosme Ier. Il est parfois surnommé Cecco ou Cecchino Salviati. Giorgio Vasari écrit que Salviati « possédait un plus beau style que tout autre à Florence à son époque. »
salviati - Scenes from the Life of Furius Camillus. 1545. Fresco. Palazzo Vecchio, Florence, Italy

Francesco SALVIATI (1510-1563) - portrait homme jeune

C'était un portraitiste renommé et un fresquiste admiré pour sa rapidité d’exécution - que Vasari oppose à la lenteur de Pontormo et de Bronzino - et son habileté à mettre en scène de complexes allégories profanes ou sacrées.
Francesco Salviati, pseudonyme de Francesco de' Rossi (1510 à Florence - 1563 à Rome) est un peintre maniériste florentin. Il tient son nom de son fidèle protecteur, le cardinal Giovanni Salviati, l’oncle de Cosme Ier. Il est parfois surnommé Cecco ou Cecchino Salviati. Giorgio Vasari écrit que Salviati « possédait un plus beau style que tout autre à Florence à son époque. »
salviati - The Incredulity of St Thomas. 1543-1547. Oil on wood transferred to canvas. 275 x 234 cm. Louvre Museum, Paris

Francesco SALVIATI (1510-1563) - portrait homme jeune

C'était un portraitiste renommé et un fresquiste admiré pour sa rapidité d’exécution - que Vasari oppose à la lenteur de Pontormo et de Bronzino - et son habileté à mettre en scène de complexes allégories profanes ou sacrées.
Francesco Salviati, pseudonyme de Francesco de' Rossi (1510 à Florence - 1563 à Rome) est un peintre maniériste florentin. Il tient son nom de son fidèle protecteur, le cardinal Giovanni Salviati, l’oncle de Cosme Ier. Il est parfois surnommé Cecco ou Cecchino Salviati. Giorgio Vasari écrit que Salviati « possédait un plus beau style que tout autre à Florence à son époque. »
salviati - The Visitation. 1538. Fresco. Oratory of San Giovanni Decollato, Rome

Francesco SALVIATI (1510-1563) - portrait homme jeune

C'était un portraitiste renommé et un fresquiste admiré pour sa rapidité d’exécution - que Vasari oppose à la lenteur de Pontormo et de Bronzino - et son habileté à mettre en scène de complexes allégories profanes ou sacrées.
Francesco Salviati, pseudonyme de Francesco de' Rossi (1510 à Florence - 1563 à Rome) est un peintre maniériste florentin. Il tient son nom de son fidèle protecteur, le cardinal Giovanni Salviati, l’oncle de Cosme Ier. Il est parfois surnommé Cecco ou Cecchino Salviati. Giorgio Vasari écrit que Salviati « possédait un plus beau style que tout autre à Florence à son époque. »
salviati - Triumph of Furius Camillus. 1545. Fresco. Palazzo Vecchio, Florence, Italy

Francesco SALVIATI (1510-1563) - portrait homme jeune

C'était un portraitiste renommé et un fresquiste admiré pour sa rapidité d’exécution - que Vasari oppose à la lenteur de Pontormo et de Bronzino - et son habileté à mettre en scène de complexes allégories profanes ou sacrées.
Francesco Salviati, pseudonyme de Francesco de' Rossi (1510 à Florence - 1563 à Rome) est un peintre maniériste florentin. Il tient son nom de son fidèle protecteur, le cardinal Giovanni Salviati, l’oncle de Cosme Ier. Il est parfois surnommé Cecco ou Cecchino Salviati. Giorgio Vasari écrit que Salviati « possédait un plus beau style que tout autre à Florence à son époque. »
salviati

Francesco SALVIATI - charité

Il est parfois surnommé Cecco ou Cecchino Salviati. Giorgio Vasari écrit que Salviati « possédait un plus beau style que tout autre à Florence à son époque. » C'était un portraitiste renommé et un fresquiste admiré pour sa rapidité d’exécution - que Vasari oppose à la lenteur de Pontormo et de Bronzino - et son habileté à mettre en scène de complexes allégories profanes ou sacrées.
peinture, italie, Oil on wood. 156 x 122 cm, Florence, Musee des Offices