retour
arpoma
.. /   .. / geertgen /
   pause    play        

geertgen - John the Baptist in the Wilderness. 1490-1495. Panel. 42 x 28 cm. Staatliche Museen, Berlin, Germany @@@

Geertgen tot SINT JANS - Jean-Baptiste dans le desert

Le Saint Jean-Baptiste dans le désert (musées de Berlin) est un chef-d'œuvre surprenant : la figure paysanne du saint perdu dans sa prière annonce par son attitude la Mélancolie de Dürer, mais avec plus de rudesse. Autour de lui s'épanouit un luxuriant paysage, le plus beau peint par l'artiste, qui s'inscrit encore dans la tradition eyckienne par le rendu précis des herbes du sol, sensible également dans les arbres. Les grandes zones vertes sont coupées de surfaces d'eau traitées en miroir précieux.
peinture, , huile sur bois (42,28), Berlin, Gemaldegalerie
geertgen - Man of Sorrows. 1495. Oil on panel. 26 x 25 cm. Aartsbisschoppelijke Musea, Utrecht

Geertgen tot SINT JANS - Jean-Baptiste dans le desert

Le Saint Jean-Baptiste dans le désert (musées de Berlin) est un chef-d'œuvre surprenant : la figure paysanne du saint perdu dans sa prière annonce par son attitude la Mélancolie de Dürer, mais avec plus de rudesse. Autour de lui s'épanouit un luxuriant paysage, le plus beau peint par l'artiste, qui s'inscrit encore dans la tradition eyckienne par le rendu précis des herbes du sol, sensible également dans les arbres. Les grandes zones vertes sont coupées de surfaces d'eau traitées en miroir précieux.
peinture, , huile sur bois (42,28), Berlin, Gemaldegalerie
geertgen - Nativity, at Night. 1484-1490. (veryHD) Oil on oak. 34 x 25 cm. National Gallery, London, UK

GEERTGEN tot Sint Jans

Probablement né en 1460 à Leyde, Pays-Bas et décédé en 1490 à Haarlem, Pays-Bas, il fut un peintre de l'école des Primitifs flamands au xve siècle.
Geertgen tot Sint Jans, en français Gérard de Saint-Jean tire son nom de la confrérie de Saint-Jean, où il passa ses dernières années (il est également connu comme Gerrit Gerritsz).
Selon van Mander, Geertgen était probablement un élève d'Albert van Ouwater qui était l'un des premiers peintres à l'huile dans les provinces septentrionales des Pays-Bas. Les deux peintres ont vécu dans la ville de Haarlem où Geertgen a été rattaché à la maison de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, peut-être en tant que frère lai, pour laquelle il peignit un retable. Dans son livre, van Mander affirme que Geertgen prit le nom de Saint-Jean sans rejoindre l'ordre, donc son nom de famille « de Saint Jean » est dérivé du nom de l'ordre « vers Saint John ».
geertgen - The Bones of St. John the Baptist. 1485. Oil on panel. 172 x 139 cm. Kunsthistorisches Museum, Vienna, Austria

GEERTGEN tot Sint Jans

Probablement né en 1460 à Leyde, Pays-Bas et décédé en 1490 à Haarlem, Pays-Bas, il fut un peintre de l'école des Primitifs flamands au xve siècle.
Geertgen tot Sint Jans, en français Gérard de Saint-Jean tire son nom de la confrérie de Saint-Jean, où il passa ses dernières années (il est également connu comme Gerrit Gerritsz).
Selon van Mander, Geertgen était probablement un élève d'Albert van Ouwater qui était l'un des premiers peintres à l'huile dans les provinces septentrionales des Pays-Bas. Les deux peintres ont vécu dans la ville de Haarlem où Geertgen a été rattaché à la maison de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, peut-être en tant que frère lai, pour laquelle il peignit un retable. Dans son livre, van Mander affirme que Geertgen prit le nom de Saint-Jean sans rejoindre l'ordre, donc son nom de famille « de Saint Jean » est dérivé du nom de l'ordre « vers Saint John ».
geertgen - The Holy Kinship. 1485-1495. Oil on wood. 137 x 105 cm. Rijksmuseum, Amsterdam, Netherlands

GEERTGEN tot Sint Jans

Probablement né en 1460 à Leyde, Pays-Bas et décédé en 1490 à Haarlem, Pays-Bas, il fut un peintre de l'école des Primitifs flamands au xve siècle.
Geertgen tot Sint Jans, en français Gérard de Saint-Jean tire son nom de la confrérie de Saint-Jean, où il passa ses dernières années (il est également connu comme Gerrit Gerritsz).
Selon van Mander, Geertgen était probablement un élève d'Albert van Ouwater qui était l'un des premiers peintres à l'huile dans les provinces septentrionales des Pays-Bas. Les deux peintres ont vécu dans la ville de Haarlem où Geertgen a été rattaché à la maison de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, peut-être en tant que frère lai, pour laquelle il peignit un retable. Dans son livre, van Mander affirme que Geertgen prit le nom de Saint-Jean sans rejoindre l'ordre, donc son nom de famille « de Saint Jean » est dérivé du nom de l'ordre « vers Saint John ».
geertgen - The Raising of Lazarus. 1480. Oil and tempera on panel. 127 x 97 cm. Louvre Museum, Paris

GEERTGEN tot Sint Jans

Probablement né en 1460 à Leyde, Pays-Bas et décédé en 1490 à Haarlem, Pays-Bas, il fut un peintre de l'école des Primitifs flamands au xve siècle.
Geertgen tot Sint Jans, en français Gérard de Saint-Jean tire son nom de la confrérie de Saint-Jean, où il passa ses dernières années (il est également connu comme Gerrit Gerritsz).
Selon van Mander, Geertgen était probablement un élève d'Albert van Ouwater qui était l'un des premiers peintres à l'huile dans les provinces septentrionales des Pays-Bas. Les deux peintres ont vécu dans la ville de Haarlem où Geertgen a été rattaché à la maison de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, peut-être en tant que frère lai, pour laquelle il peignit un retable. Dans son livre, van Mander affirme que Geertgen prit le nom de Saint-Jean sans rejoindre l'ordre, donc son nom de famille « de Saint Jean » est dérivé du nom de l'ordre « vers Saint John ».
geertgen - The Tree of Jesse. 1480s. Oil on wood. 89 x 59 cm. Rijksmuseum, Amsterdam, Netherlands

GEERTGEN tot Sint Jans

Probablement né en 1460 à Leyde, Pays-Bas et décédé en 1490 à Haarlem, Pays-Bas, il fut un peintre de l'école des Primitifs flamands au xve siècle.
Geertgen tot Sint Jans, en français Gérard de Saint-Jean tire son nom de la confrérie de Saint-Jean, où il passa ses dernières années (il est également connu comme Gerrit Gerritsz).
Selon van Mander, Geertgen était probablement un élève d'Albert van Ouwater qui était l'un des premiers peintres à l'huile dans les provinces septentrionales des Pays-Bas. Les deux peintres ont vécu dans la ville de Haarlem où Geertgen a été rattaché à la maison de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, peut-être en tant que frère lai, pour laquelle il peignit un retable. Dans son livre, van Mander affirme que Geertgen prit le nom de Saint-Jean sans rejoindre l'ordre, donc son nom de famille « de Saint Jean » est dérivé du nom de l'ordre « vers Saint John ».