arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       40 sur 473     ►► 
Afin de fuir l'épidémie de peste noire qui ravage la ville de Florence en 1348, dix jeunes gens se réunissent :
Chaque jour nouveau débute par un lever de soleil poétique et coloré. On voit en cette nature un univers protecteur où chacun peut trouver le repos de l'âme. Cet univers paisible forme un contraste prononcé avec l'atmosphère infectieuse de la ville contaminée par les épidémies.
La confrontation de ces deux aspects opposés que sont l'insouciance de quelques jeunes gens dans un jardin en fleurs et une population décimée par la peste noire, est un exemple de la figure de style dénommée antithèse. C'est, par ailleurs, l'une des tournures majeures du Décaméron.
Pour se divertir, les personnages instaurent une règle selon laquelle chacun devra raconter quotidiennement une histoire rejoignant un thème choisi par celui qui aura été nommé roi (ou reine) du jour. Le premier et le neuvième jour, pour donner plus de variété, ont un thème libre. Ainsi, dix jeunes gens, narrant chacun une nouvelle pendant dix jours, produisent un total de cent nouvelles. Le titre de l'œuvre indique d'ailleurs cette prééminence du chiffre 10 puisque déca signifie 10. Ils se réunissent tous les jours sauf le vendredi et le samedi pour raconter tour à tour une histoire sur le thème choisi la veille.

Cette œuvre allégorique médiévale est célèbre pour ses récits de débauche amoureuse, dont la gamme va de l'érotique au tragique. Le Décaméron, auquel Boccace a donné le sous-titre de le Prince Gallehault, en hommage au poète Dante Alighieri, est rédigé en italien et non en latin comme il était courant de le faire à l'époque, donnant ainsi naissance à la prose italienne qui marqua le genre de la nouvelle dès la Renaissance.

Le Décaméron (du grec δέκα, déca, dix, et ἡμέρα, hêméra, jour1) est un recueil de cent nouvelles écrites en italien par Boccace entre 1349 et 1353.
boccace - le Decameron (conte allegorique) 1350 (italie) - 40 sur 472