arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / - varietes      


◀◀       117 sur 298     ►► 
En 1973, du côté de sa vie privée, Françoise Hardy attend un enfant. Et côté vie professionnelle, la chanteuse est en quête d’une nouvelle maison de disques et de compositeurs.
Cette année-là, elle est très impressionnée par l’auteur-compositeur Michel Berger, qui se trouve être directeur artistique chez WEA Records.

« Il venait de publier son album, que j’aimais beaucoup, et de produire le premier album de Véronique Sanson1 […] Ce disque était tellement novateur, qu’en l’écoutant, j’ai eu l’impression que les chanteuses de ma génération et moi-même prenions un sacré coup de vieux ! Travailler avec Michel me semblait donc inespéré. Jean-Marie Périer m'a mis en contact avec Berger, qui au départ n'envisageait pas de travailler avec moi2. »

Celui-ci accepte, tout en étant restrictif ; il ne veut pas lui composer plus de deux ou trois chansons. Françoise Hardy signe un nouveau contrat avec WEA. Michel Berger lui soumet quelques chansons, elle accroche immédiatement à l’une d’entre elles, encore sans titre. Il souhaite alors qu’elle écrive pour cette chanson un préambule qui sera parlé. « C’était particulièrement intéressant avec le son de sa voix. […] Je voulais que Françoise participe plus, que ça colle réellement à son personnage. »3 Inspirée, elle s’attelle au texte et dans la foulée, propose d'intituler la chanson Message personnel.

Après la naissance de son fils Thomas (le 16 juin), Françoise commence les enregistrements à la fin de juillet4. Concilier son nouveau rôle de mère et les contraintes du studio n’est pas toujours aisé. La fatigue qui en résulte est parfois perçue comme un manque d’enthousiasme, un caprice de star.

« En réalité, j’étais sous le charme de Michel malgré de petites difficultés relationnelles au début. […] Jusqu’ici, j’étais assez autonome, c’est toujours moi qui dirigeais plus ou moins les choses, et je travaillais à mon rythme. C’était la première fois que je travaillais vraiment avec un producteur artistique. […] Avec lui, et tous les autres par la suite, tout se faisait à la hâte et au dernier moment5. »

« On s'est retrouvé en studio avec des chansons pas finies, d'autres qui manquaient, d'où un duo avec Georges Moustaki et la chanson du film, Projection privée. »

Cet album s'avèrera être une étape importante dans la carrière de Françoise Hardy. Grâce à la chanson Message personnel, la chanteuse fait un retour remarqué et ce titre devient un de ses « classiques ».

Je suis alors devenue plus interprète qu'auteur. Mais ce n'était pas prémédité, tout est parti de ma rencontre avec Berger
hardy (francoise) - message personnel (michel berger) (chanson fr) @@ 1973 (france) - 117 sur 297
www.youtube.com/embed/WBUEUroiiBs