arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / - varietes      


◀◀       161 sur 298     ►► 
Y'a pas tellement longtemps
Vous vous rappelez au temps du guignol, de la dentelle?
On se saoulait le dedans de pathétique
C'était la belle époque du piano nostalgique

Claude Léveillée est l'un des cinq grands qui sont de l'édition 1976 de la Fête nationale à Montréal, avec les Vigneault, Ferland, Charlebois et Deschamps et dont la performance collective fait l'objet de l'album "Une fois cinq":
En 1976, un orchestre est réuni, avec beaucoup de temps de répétitions, de collaborations et même une session compositrice collective qui abouti à Chacun dit je t'aime. Le concert a été exécuté deux fois, à Québec au parc du Bois-de-Coulonge, le 21 juin 1976 et à Montréal sur le parc du Mont-Royal, le 24 juin 1976.
Robert Charlebois et Gilles Vigneault faisaient de nouveau partie de l'événement, avec Claude Léveillée, Jean-Pierre Ferland et Yvon Deschamps.
Le patriotisme sans complexe imbibe Gens du pays (chanté par tous les cinq) et la plupart des chansons de Vigneault, mais aussi Charlebois, Charlebois chante en duo avec Léveillée sur Les vieux pianos avec deux pianos sur scène. Tous les cinq contribuent les extraits de leurs chansons traditionnelles-influencées dans le pot-pourri La même gigue.
leveillee (claude) - les vieux pianos (chanson fr) - 161 sur 297
www.youtube.com/embed/0pK7LqoQYpA