arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      


◀◀       29 sur 226     ►► 
Jesu, meine Freude est un motet composé par Johann Sebastian Bach. Le titre complet est Motet n° 3 en mi mineur, BWV 227.
Il existe six motets funéraires authentifiés (BWV 225–230) composés pour l'Église Saint-Thomas de Leipzig entre 1723 et 1727. Un septième a son authenticité contestée. Ce troisième est le plus ancien, le plus long, musicalement le plus complexe et à juste titre le plus populaire des six. Il a été composé à Leipzig en 1723 pour les funérailles (le 18 juillet 1723) de Johanna Maria Käsin, la femme du maître des postes de la ville. La cinquième voix du chœur est une partie de second soprano d'une grande richesse harmonique, ajoutant énormément à la palette tonale de l’ensemble de l’œuvre.
La mélodie chorale sur laquelle le motet se base est de Johann Crüger (1653) et elle apparait pour la première fois dans son Praxis pietatis melica. Le texte en allemand est de Johann Franck (en) et a été écrit vers 1650. Les paroles des mouvements 2, 4, 6, 8 et 10 sont basés de l’Épître aux Romains 8:1–2, 9–11.

illustr. bas relief della robbia
bach - motet 227 jesu meine freude@ - 29 sur 225
www.youtube.com/embed/a4SKrGYMp7A