arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       56 sur 111     ►► 
Lao Tseu aurait été un sage chinois et, selon la tradition, un contemporain de Confucius (milieu du ve siècle av. J.-C. – milieu du ive siècle av. J.-C., fin de la période des Printemps et des Automnes). Il est considéré a posteriori comme le père fondateur du taoïsme.
Le Livre de la Voie et de la Vertu ou Dao De Jing que la tradition lui attribue est un texte majeur du taoïsme, considéré comme important par d'autres courants également. Lao Tseu est considéré par les sectes taoïstes comme un dieu et comme leur ancêtre commun.
Il est représenté comme un vieillard à la barbe blanche, parfois monté sur un buffle.

Mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres.

Ceux qui savent ne parlent pas, ceux qui parlent ne savent pas.

Quand le sage montre la lune,
l'imbécile regarde le bout du doigt

Le sage enseigne par ses actes, non par ses paroles.

Celui qui excelle à employer les hommes se met au-dessous d'eux.

... Trop loin à l'est, c'est l'ouest.
... Le plus grand arbre est né d'une graine menue.
... Plus le sage donne aux autres, plus il possède.
... L'homme maître de soi n'aura point d'autre maître.
... L'échec est le fondement de la réussite.

lao tseu (religion) -400--300 (chine) - 56 sur 110