arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / europe      
◀◀       11 sur 174     ►► 

Bucarest - le Palais Ceausescu - (image plein ecran)

En 1984, Nicolas Ceausescu entreprit de se faire construire
un palais à la mesure de son orgueil, voulant laisser ainsi
une trace indélébile de son règne.
Mais comment trouver, en plein centre ville, les 330.000 m2 d'espace nécessaires à une telle construction ?
Ceausescu n'hésita donc pas à faire raser tout un quartier de Bucarest, soit quelque 7 000 maisons et 26 églises...
La construction de ce palais ne requit pas moins de 20 000 travailleurs
et 600 architectes durant plusieurs années.
D'ailleurs, cet édifice est affublé de tous les superlatifs, jugez plutôt :
-le palais compte quelque 1200 pièces et salons,
-la partie centrale mesure 270 mètres de long sur 245 de large,
-il mesure 86 mètres de haut et compte 12 étages,
-la partie souterraine de 92 mètres comprend un abri anti-atomique,
-il est le second plus grand bâtiment sur terre après le Pentagone !
Par sa démesure, le Palais de Ceausescu,
écrase littéralement le centre ville de Bucarest.
Il se voulait l'incarnation d'un pouvoir central et totalitaire.
Le nom initial du palais était "Casa Popularii", autrement dit la maison du peuple ! Les Roumains ironisèrent et le rebaptisèrent "Casa Nebunului", la maison du fou !
Mais, ce n'est qu'après la chute du dictateur en décembre 1989 qu'il prit son nom actuel : le Palais du Parlement.
europe-e roumanie bucarest palais (monuments) - 11 sur 173
europe-e