arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / europe      
◀◀       71 sur 166     ►► 
En 1933, la famille Frank quitte l’Allemagne Nazie pour venir s’installer à Amsterdam. Otto Frank y ouvre une boutique d’épices au 263 Prinsengracht. Quand les Pays-Bas sont envahis par l’Allemagne en 1940, les mesures de discrimination envers les Juifs se multiplient. Le 6 juillet 1942, Otto et Edith Frank décident d’entrer dans la clandestinité. Avec leurs filles Anne et Margot, ainsi qu’une autre famille, ils se réfugient dans la maison se trouvant derrière l’entreprise. Les employés de bureau aident au ravitaillement tandis que les magasiniers eux ne sont pas au courant.
Anne a 13 ans. On lui offre un cahier dont elle fera son « Journal ». Publié en juin 1947 et traduit dans plus de 60 langues, le journal d’Anne Frank raconte les 25 mois passés dans la clandestinité, dans cette maison dont l’entrée était dissimulée derrière une bibliothèque.
Après l’arrestation de la famille en août 1944, l’occupant a vidé les lieux. Aujourd’hui, la maison d’Anne Frank est restée dans l’état où elle était, c’est-à-dire vide. Ici, ce ne sont pas les meubles ou les objets de décorations qui occupent les lieux, mais l’âme de l’endroit qui y prend toute la place.
europe-o pays-bas amsterdam maison anne frank (sites historiques) - 71 sur 165
europe-o