arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / monde      
◀◀       14 sur 239     ►► 
La Grande Mosquée Djingareyber de Tombouctou a été construite à partir de 1325 sous l'empereur Mansa Moussa par un architecte andalou, Abu Ishaq Es Saheli, à qui l'empereur offrit 40 000 mitqals (200 kg) d'or pour la construction[réf. nécessaire].
C'est la plus grande mosquée de Tombouctou. Elle peut accueillir la prière du vendredi qui rassemble jusqu'à 12 000 fidèles .
Elle a été réalisée entièrement en banco, dans un style architectural soudanais elle est constituée de vingt-cinq files de piliers. Le nombre important de piliers, nécessaires pour limiter la portée des voutins, ne permet pas d'avoir une vue d'ensemble de la salle. Une fois par an la population participe à la réfection des enduits extérieurs.
Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial en péril depuis 1989 et bénéficie depuis 1996 d'un financement du Fonds du patrimoine mondial de l'UNESCO pour un projet intitulé « Sauvegarde des mosquées de Tombouctou ».
Le 26 février 2010, lors de la fête du mouloud un mouvement de panique entraîna la mort de 24 fidèles.
Cet édifice religieux, hormis pendant la prière du vendredi, est visitable par les non-musulmans.
En 2012, cet édifice a été mis sur la liste du patrimoine mondiale en péril à cause des insurrections au Nord du Mali qui détruisent le patrimoine culturel (non islamique) de Tombouctou.
afrique mali tombouctou grande mosquee (genie civil)(sites religieux) - 14 sur 238