arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       102 sur 968     ►► 

Ivan BILIBINE - Baba Yuga - (image plein ecran)

Dans le folklore slave, Baba Yaga est un être surnaturel (ou l'un d'un trio de sœurs du même nom) qui apparaît comme une femme déformée et / ou féroce. Baba Yaga vole dans un mortier, manie un pilon et habite profondément dans la forêt dans une hutte généralement décrite comme étant debout sur des cuisses de poulet. Baba Yaga peut aider ou entraver ceux qui la rencontrent ou la recherchent et peuvent jouer un rôle maternel et avoir des liens avec la faune forestière. Selon la morphologie du conte populaire de Vladimir Propp, Baba Yaga apparaît souvent comme un donneur, un méchant, ou peut être tout à fait ambigu.
Andreas Johns identifie Baba Yaga comme «l'une des figures les plus marquantes et distinctives du folklore de l'Europe de l'Est» et observe qu'elle est «énigmatique» et montre souvent une «ambiguïté frappante». Johns résume Baba Yaga comme «un figure à facettes, capable d'inspirer les chercheurs à la voir comme un nuage, lune, mort, hiver, serpent, oiseau, pélican ou déesse de la Terre, ancêtre matriarcale totémique, initiateur féminin, mère phallique ou image archétypale ".

La caractéristique du style de Bilibine. Des lignes noires ornementales délimitent nettement les plages de couleurs (technique inspirée du vitrail), ajoutant du volume et de la perspective aux aplats. Le remplissage à l’aquarelle du dessin en noir et blanc ne fait que souligner les lignes initiales de contour. Pour l’encadrement des dessins, Bilibine utilise généreusement les motifs ornementaux.
Pour l'évocation des paysages illustrant les contes russes, Bilibine associe une composante décorative et symbolique, indépendante du sujet proprement dit et servant de toile de fond, et une autre campant le décor spécifique de l'histoire : cette association caractérise le style moderne, russe aussi bien qu'occidental.

Bilibine est le premier dans l'histoire du livre russe à avoir réussi une synthèse des principes de la peinture et de ceux de l'art graphique imprimé. La fermeté de son trait lui avait valu le surnom d'Ivan Main-de-fer
bilibine - Baba-yuga-www.nevsepic.com_.ua_ - 102 sur 967