arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       166 sur 978     ►► 

Jan BRUEGHEL l'Ancien dit de Velours - fête flamande - (image plein ecran)

Les fêtes paysannes constituèrent le sujet de nombreuses peintures flamandes. Elles témoignent de la richesse et de la prospérité des Flandres avant les troubles religieux et la scission entre les régions catholiques, sous domination espagnole, et les Provinces-Unies protestantes.
Dans cette scène de genre, des mariés attablés reçoivent de l’argent déposé dans un plat sous le regard intéressé de nombreux invités. Des danseurs occupent le premier plan, dans le fond des personnages se livrent à différentes occupations auprès d’une maison. Cette représentation est la copie par Jan Brueghel de Velours d’une œuvre réalisée trente ans auparavant par son père Pieter Brueghel l’Ancien et conservée aux Offices de Florence. Aussi, son style « archaïsant » contredit la période de réalisation située vers les années 1600.



Brueghel de Velours reprend la composition paternelle, avec ses jeux dynamiques de diagonales et de courbes, mais en accentuant la profondeur du champ de représentation et, par conséquent, en allongeant le pan de mur de la maison située à droite. Le peintre en modifie la tonalité d’ensemble, en l’assombrissant et en accentuant le bleu des vêtements, tout en conservant la répartition chromatique voulue par le père.
Extrêmement minutieux et soucieux du détail, le dessin de l’artiste est d’une très grande précision dans le rendu des physionomies, celui des vêtements et de la végétation. Cette finesse est valorisée par la lumière naturelle venant de la gauche.
La peinture de Bordeaux n’est pas représentative de la production de Brueghel de Velours. Peintre catholique, élégant et courtois, c’est le plus grand peintre paysagiste vers 1600, encore maniériste mais toutefois premier interprète de la réalité qui l’entoure. Premier peintre important en matière de compositions florales et de natures mortes, il collabora étroitement avec ses collègues et amis Pierre Paul Rubens et Hendrick van Balen pour des œuvres religieuses, notamment des Madones dans des guirlandes de fleurs.

brueghel velours - A Flemish Fair. 1610s.
Oil on copper. 47.6 x 68.6 cm.
Windsor Castle, Royal Collection, Windsor
brueghel velours - A Flemish Fair. 1610 Royal Collection, Windsor - 166 sur 977