arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       236 sur 834     ►► 

Jacques CALLOT - pantins d'apres Bracelli

Callot dut puiser l'idée du grotesque notemment dans les compositions de Jean-Baptiste Bracelli, Cette suite de figures fantastiques et grotesques, au nombre de quarante-huit planches y compris le titre et l'épitre dédicatoire, est le fruit d'un génie bizarre qui, pour la singularité des idées, renchérit encore sur celui de Callot. Callot n'est pas le premier qui ait imaginé ces figures grotesques. Lorsqu'il arriva en Italie, ce goût avait déja pris racine, surtout à Florence. Il s'y adonna d'autant plus volontiers qu'il y était porté par lui-même ; aussi a-t-il perfectionné ce genre qui, depuis lui, n'a plus eu que de mauvais imitateurs
callot - bracelli - 236 sur 833