arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       246 sur 978     ►► 

John CONSTABLE - Wivenhoe park, essex - (image plein ecran)

Ses ciels sont particulièrement vibrants et en font un précurseur de l'impressionnisme. Il les étudie comme « le plus insaisissable des phénomènes du monde » et cherche à « déterminer l'informe ». Sa méthode est simple : il part en balade pour peindre la nature elle-même « Chaque fois que je me prépare à faire une esquisse d'après nature, je m'efforce d'oublier que j'aie jamais pu voir un tableau ».
Il prétend ainsi faire des découvertes techniques par l'observation et l'expérimentation continuelle. Selon lui, peindre est une transposition, pas une copie, et doit préserver les rapports d'ensembles. Ainsi Constable s'est détaché des sujets classiques en allant peindre la nature elle-même dans son souci expérimental : le souci du développement technique modifie le but de l'art, et progressivement le modèle de la description va remplacer celui de la narration en peinture.
John Constable (11 juin 1776 à East Bergholt, dans le Suffolk, en Angleterre - 31 mars 1837 à Hampstead, Londres, en Angleterre) est un peintre paysagiste britannique du xixe siècle.
La région de Dedham Vale dans le Suffolk est encore connue comme le « Pays de Constable ». Flatford Mill, le sujet de l'une de ses œuvres la plus connue était à son père, un marchand de grain aux affaires florissantes.
constable (john) - Wivenhoe Park, Essex - 246 sur 977