arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       256 sur 653     ►► 

Thomas GAINSBOROUGH - Mr and Mrs Andrews - (image plein ecran)

Gainsborough est fasciné par la nature. S’il était né cent ans plus tard, il serait peut-être devenu peintre de paysages. Cependant au XVIIIe siècle, ce type de peinture est peu valorisé et mal payé. Quand il se lance dans la peinture, il opte donc, sans doute un peu par dépit, pour le portrait. Il devient rapidement le portraitiste à la mode de la bourgeoisie et la petite noblesse anglaise, représentant la plus souvent couples et familles au sein de la nature qu’il affectionne tant, alliant ainsi passion et nécessité. Ce tableau peint au tout début de sa carrière – il n’a que 21 ans – est cependant inhabituel. Le format allongé et les personnages rejetés sur le côté gauche laissant une très large place à la nature forment une mise en page originale que le peintre ne renouvellera pas.

Mr et Mrs Robert Andrews, mariés de fraîche date, posent devant un énorme chêne. Leur propriété, Les Auberies, avec ses champs, ses bois, ses prairies occupe une place plus importante que leur double portrait. Le peintre détaille de façon précise et fidèle les champs de blé, les troupeaux de mouton du riche domaine agricole que possède le jeune couple.
Andrews s’affiche ici clairement comme un représentant de la « landed gentry ». L’air blasé, une jambe croisée devant l’autre, il s’appuie avec nonchalance sur le banc où est assise son épouse. Cette pose décontractée, son habit clair à la mode, son équipement de chasse suggèrent ce juste équilibre entre élégance et décontraction qui caractérise le gentleman.

Thomas Gainsborough,
Mr & Mrs Andrews, 1749, Londres, National Gallery
gainsborough (thomas) -mr-and-mrs-andrews - 256 sur 652