arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       58 sur 71     ►► 
MADRID, lundi 8 mai 2006 (LatinReporters.com) - Quelque 5.000 depuis janvier, plus de 500 les trois derniers jours: des clandestins d'Afrique noire embarqués en Mauritanie ne cessent d'affluer aux îles Canaries sur des pirogues de pêche, les cayucos, qui jouent à la roulette russe avec les vagues de l'Atlantique dans un périple d'un millier de kilomètres.
La garde civile espagnole evoque 1.200 noyés en 45 jours.

Spectaculaire et dramatique, cette immigration maritime de Subsahariens est numériquement marginale en Espagne par rapport à l'immigration surtout aérienne et routière de Latino-Américains, de Marocains et de Roumains. Mais elle déborde les structures d'accueil de l'archipel canarien, que Madrid doit soulager par le transfert de la majorité des clandestins vers l'Espagne continentale.
rodriguez - 58 sur 70