arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher

Paul CLAUDEL - Cinq Grandes Odes (1910)

Ecrites de 1904 (Les Muses) à 1908 (La Maison fermée) et publiées en 1910, les Cinq Grandes Odes consacrent la technique du verset et retracent l'itinéraire spirituel du poète. Il utilise, à cette époque féconde de son art, divers modes d'expression : dramaturgie, réflexion, lyrisme. A travers toutes ses oeuvres, on retrouve la même unité d'inspiration. Le poète puise son imagination aux sources les plus diverses, la Bible, Pindare, Eschyle, pour rendre compte de la découverte de Dieu qui va de pair avec la découverte des pouvoirs du poète. Dans une vaste fresque lyrique, le poète propose un art poétique aux images cosmiques et chante avec enthousiasme le sens de la vie universelle.
Claudel, Paul (1868-1955) Poète et dramaturge français, catholique. Etudiant à Paris, il connaît la révélation le jour de Noël 1886 au pied d'un pilier de Notre-Dame de Paris. Cette expérience inaugurale amène le poète à se convertir et décide de l'orientation de son oeuvre à venir. Il publie en 1890 ses premières pièces de théâtre : Tête d'or, la Ville que suivront la Jeune Fille Violaine (1892), l'Echange (1893) et le Repos du septième jour. Devenu diplomate, il part en 1895 pour la Chine. Il commence alors la rédaction des poèmes de Connaissance de l'Est. Lors d'un voyage en bateau entre la France et la Chine, en 1900, Claudel s'éprend de Rose Vetch qui vivra quelque temps avec lui : le poème dramatique Partage de midi évoque cette rencontre et la naissance de la passion. Il compose un chef-d'oeuvre de poésie lyrique : les Cinq grandes odes (1900-1908), portées par un souffle fabuleux qui se développe dans le verset claudélien. Le Soulier de satin (1929, voir aussi le Soulier de satin) et l'Annonce faite à Marie (1911) marquent le sommet de l'art du poète dramatique. Ses pièces lyriques sont montées tandis que Claudel, marié et père, poursuit sa carrière diplomatique. A partir de 1935, le poète se retire sur ses terres et se consacre à des travaux d'exégèse biblique. Il parfait son oeuvre pour les nouvelles éditions.

litterature (france)