arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
1833 mendelssohn (felix) - la premiere nuit de walpurgis

1833 mendelssohn (felix) - la premiere nuit de walpurgis

Felix MENDELSSOHN - la premiere nuit de Walpurgis (cantate profane)

La nuit de Walpurgis (en allemand Walpurgisnacht ou aussi Hexenbrennen), nommée en l'honneur de Sainte Walburge (710-779), est une fête néo-païenne qui a lieu dans la nuit du 30 avril au 1er mai. Célébrée clandestinement dans toute l'Europe depuis des temps reculés, malgré les interdits et les excommunications de l'Église, elle a été identifiée au sabbat des sorcières. Elle est surtout le symbole de la fin de l'hiver, parfois associée à la plantation de l'arbre de mai ou à l'embrasement de grands feux. Cette date correspond aussi à Beltain/Beltaine/Beltane, l'une des huit fêtes inscrites dans le calendrier celte ou sur la Roue de l'année (Wheel of the Year).

«Die erste Walpurgisnacht» est une ballade écrite par Johann Wolfgang von Goethe en mai 1799, traitant des rites printaniers des druides persécutés par des fanatiques chrétiens déterminés à supprimer toute trace de leurs anciennes coutumes, que Felix Mendelssohn a mis en musique sous la forme d'une cantate profane en 1833.
Mendelssohn trouvait le poème éminemment musical et aurait déclaré: «ce n'[était] pas nécessaire d'inventer de la musique; elle est déjà là; tout sonne avec une clarté, et je commençai à chanter les vers avant même de penser à la composition. [...] J'espère seulement que ma musique puisse exprimer combien j'étais ému par la beauté des paroles».
À l'exception de l'ouverture, l'oeuvre fut achevée à Milan le 15 juillet 1831. L'ouverture, qui lui donnait le plus de difficultés, fut terminée à Paris le 13 février 1832 quelques semaines avant la mort de Goethe.


hr-Sinfonieorchester – Frankfurt Radio Symphony
Ajoutée le 16 sept. 2014
Ouvertüre ∙
I. »Es lacht der Mai« – »Die Flamme lodre durch den Rauch« ∙
II. »Könnt ihr so verwegen handeln?« ∙
III. »Wer Opfer heut' zu bringen scheut« ∙
IV. »Verteilt euch hier« ∙
V. »Diese dumpfen Pfaffenchristen« – »Kommet mit Zacken und mit Gabeln« ∙
VI. »Kommt mit Zacken und mit Gabeln« ∙
VII. »So weit gebracht« ∙
VIII. »Hilf, ach hilf mir, Kriegsgeselle« ∙
IX. »Die Flamme reinigt sich vom Rauch« ∙

hr-Sinfonieorchester (Frankfurt Radio Symphony Orchestra) ∙
Sonja Leutwyler, Alt ∙
Maximilian Schmitt, Tenor ∙
Adrian Eröd, Bariton ∙
Markus Volpert, Bass ∙
MDR Rundfunkchor ∙
Andrés Orozco-Estrada, Dirigent ∙

Rheingau Musik Festival 2014 ∙
Kloster Eberbach, 22. August 2014 ∙

musique ()