arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
lippi fra - Madonna with the Child and two Angels. 1465. Tempera on wood. 95 x 62 cm. Uffizi Gallery, Florence, Italy@

lippi fra - Madonna with the Child and two Angels. 1465. Tempera on wood. 95 x 62 cm. Uffizi Gallery, Florence, Italy@
Fra Filippo LIPPI - madone a l'enfant avec deux anges

Il s'agit probablement de l'œuvre majeure de Fra Filippo Lippi, bien connue comme point de référence pour toutes les « Vierge à l'Enfant » successives, surtout celles de Sandro Botticelli. Le tableau est important aussi par le fait qu'il constitue une des rares œuvres entièrement de la main du maître sans aucune intervention de son atelier. La peinture reprend la représentation récurrente dans la peinture chrétienne de la Vierge à l'Enfant (ou Madone), présentant la Vierge Marie avec l'Enfant Jésus ici en compagnie de deux anges.

La Vierge a les mains jointes devant l'Enfant qu'un ange lui présente et qui regarde vers le spectateur, l'invitant à participer à la scène. Le visage de la Vierge est mélancolique, son attitude reflète la « position de l'adoration du fils » comme si elle voulait avec la prière conjurer le destin de la passion. Sa coiffure est très élaborée, avec des voiles à peine perceptibles et perles. Ces détails témoignant d'une grande virtuosité ont été repris tout au long de la seconde moitié du Quattrocento. L'habit comporte d'élégants plis cadencés et des jeux de lumières qui révèlent la consistance du velours bleu incitant instinctivement le spectateur a observer d'une manière plus détaillée la figure sacrée. le groupe est placé devant un cadre (ou une fenêtre ouverte) représentant un paysage se développant jusqu'à la ligne d'horizon, principe pictural directement inspiré de la peinture flamande. La « coupure » au niveau du genou est nouvelle également, comme la disposition de l'Enfant qui est porté par deux anges, plutôt que par la Vierge. Un ange au premier plan, est tourné et souriant, un second derrière est semi-caché. L'attitude joyeuse de l'angelot contrebalance la gravité pensive de la vierge aboutissant à un surprenant équilibre. Au lieu des teintes traditionnelles, le maître utilise une illumination claire et limpide, avec un effet d'unité atmosphérique que seulement Léonard de Vinci, quelques décennies ensuite, saura réaliser.

Le tableau eut un fort succès, l'effet naturel de l'ensemble surprit les artistes contemporains qui essayèrent de reproduire les effets sans totalement y parvenir. Il existe quelques copies d'Andrea del Verrocchio et du jeune Sandro Botticelli (Spedale degli Innocenti, Florence), qui n'atteignent pas le même niveau. Même Lippi en réalisa une copie vers 1465, conservée à l'Alte Pinakothek de Munich (n. 647).
Les perles qui apparaissent sur le col de l'habit, sur la coiffure et sur le coussin sont le symbole de la pureté pour les jeunes épouses, repris du Cantique des Cantiques.

Vierge à l'Enfant et deux anges 1437-1465
Galerie des Offices, Florence.
peinture ()