arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
.. / .. / annees 1800 /
(slide) (swipe) (diapo manuel) (mosaique)

-divers


beethoven


brahms


chopin


faure


grieg


mendelssohn


saint-saens


schubert


schumann


tchaikovski


verdi



Johannes BRAHMS - symphonie n4 - 1er mt ()

Carlos Kleiber conducts Brahms Symphony No.4 (1st mov./ first part), with the Bavarian State Orchestra. The best performance.

La symphonie no 4 en mi mineur, op. 98, la dernière, a été composée par Johannes Brahms en 1884-1885 à Mürzzuschlag dans les Alpes, soit à peine un an après sa troisième symphonie.
Contrairement aux d ...
brahms (johannes) - symphonie n4 1884.jpg



Niccolo PAGANINI - moto perpetuo (1820)

Paganini benéficia, en plus d'une technique développée, d'une morphologie particulière : ses mains, sans être plus grandes que la normale, étaient dotées d'une extensibilité hors normes. « Ainsi, par exemple, il imprimait aux dernières phalanges de la main gauche qui touchait les cordes, un mouvement de flexion extraordinaire, qui ...
paganini (niccolo) - momento perpetuo 1835.jpg



Eric SATIE - gymnopedie n1 pour piano (1888)

Les Gymnopédies sont trois œuvres pour piano composées par Erik Satie, publiées à Paris en 1888, des pièces légères mais atypiques qui bravent délibérément de nombreuses règles de la musique classique. C'est après avoir lu Salammbô de Gustave Flaubert que Satie a l'idée de pièces pour pian ...
satie (eric) - gymnopedie n1 (class piano) 1888.jpg



Giuseppe VERDI - la force du destin (1862)

La forza del destino (en français La Force du destin) est un opéra en quatre actes de Giuseppe Verdi, sur un livret en italien de Francesco Maria Piave, créé le 10 novembre 1862 au théâtre impérial de Saint-Pétersbourg, puis, dans une version révisée, à la Scala de Milan le 27 février 1869. ...
verdi (giuseppe) - la force du destin (opera) 1862.jpg



Charles-Marie WIDOR - Symphonie n° 5 opus 42 - toccata ()

La musique d'orgue de Widor est conçue pour les grandes orgues symphoniques Aristide Cavaillé-Coll que l'on trouve dans les principales églises de Paris. Certains mouvements de ses symphonies, notamment cette fameuse Toccata qui termine la Symphonie n° 5 opus 42, la Marche pontificale de la Symphonie n° 1, ou encore l'Allegro ouvrant la Symphonie n° 6, sont d'une g ...
widor (charles marie) - toccata pour orgue 1887.jpg