arpoma.com - connaitre pour mieux comprendre - histoire arts culture actualite la culture en quelques clics
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
◀◀       parcours aleatoire     ►► 
3 - BULGARIE La Bulgarie (DOSSIER - FICHE TECHNIQUE)

cliquer pour agrandir



BULGARIE La Bulgarie (DOSSIER - FICHE TECHNIQUE)

(08-11-2001)


Bulgarie




La Bulgarie (DOSSIER - FICHE TECHNIQUE)
SOFIA, 8 nov (AFP)

SITUATION GEOGRAPHIQUE: pays de 110.911,5 km2 situé dans les Balkans, ouvert sur la mer Noire et limitrophe de la Grèce, de la Turquie, de la Macédoine de la Yougoslavie (RFY) et la Roumanie.
POPULATION: 7,98 millions d'habitants contre plus de 9 millions en 1989, en raison de la baisse de la natalité et de l'émigration depuis la chute du communisme. Minorité d'origine turque: 700.000 personnes, selon des estimations.
CAPITALE: Sofia.
LANGUE OFFICIELLE: bulgare.
RELIGIONS: près de 7 millions de chrétiens-orthodoxes, 900.000 musulmans, 100.000 autres.
HISTORIQUE: Etat fondé en 681. Domination byzantine aux 11è et 12è siècles. Domination ottomane de 1396 à 1878. Royaume bulgare qui s'engage dans la Deuxième Guerre mondiale aux côtés de l'Allemagne nazie. Occupation soviétique en 1944. Siméon II, proclamé roi à l'âge de six ans en août 1943, est contraint à l'exil après la proclamation de la République en septembre 1946. République populaire de 1947 à 1990. République de Bulgarie, selon la Constitution de 1990.
INSTITUTIONS: république parlementaire avec assemblée nationale (parlement unicaméral). Le président est élu au suffrage universel à deux tours. Président: Petar Stoïanov (depuis 1996).
Le 12 juillet 2001, l'ex-roi Siméon II décide d'assumer les fonctions de Premier ministre après une victoire éclatante aux élections législatives du 17 juin, où il n'a raté que d'un siège la majorité absolue au Parlement.
Le 15 juillet Siméon de Saxe-Cobourg-Gotha est chargé de former un gouvernement, remplaçant le gouvernement de coalition anti-communiste des "Forces démocratiques unies" (UFD) que dirigeait Ivan Kostov depuis les élections anticipées d'avril 1997. Après une grave crise économique, l'UFD avait infligé une défaite cuisante au Parti socialiste bulgare (PSB, ex-communistes).
ECONOMIE: la Bulgarie, dont l'un des grands problèmes est la corruption, a remis son sort entre les mains du Fonds monétaire international et a adopté une politique d'austérité pour tenter de sortir de la crise. En 1999, la Banque mondiale a estimé que le pays avait "jeté les bases d'une croissance" durable.
CHOMAGE: la privatisation et la fermeture d'entreprises non rentables ont provoqué une hausse du taux de chômage, qui était de 16,5% de la population active en septembre.
PRODUIT INTERIEUR BRUT: 1.603 euros par habitant (2000).
DETTE EXTERIEURE: 9,3 milliards d'euros (septembre).
FORCES ARMEES: 79.760 hommes. Ces effectifs doivent passer à 45.000 hommes d'ici à 2004. L'armée met en place un système de coopération avec l'OTAN et modifie sa structure à l'occidentale, en créant des brigades et corps d'armée. La Bulgarie a demandé son adhésion à l'OTAN en février 1997.
DIVERS: La Bulgarie a ouvert en février 2000 ses négociations d'adhésion à l'Union européenne.
En octobre, la Bulgarie a été élue membre non-permanent du Conseil de sécurité des Nations unies par l'assemblée générale l'ONU. Elle y entrera le 1er janvier 2002 pour une période de deux ans.
abk-ad/rok/dfg