Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
dyce (William) - National Galleries of Scotland Francesca Da Rimini 1837Details

dyce (William) - National Galleries of Scotland Francesca Da Rimini 1837Details
William DYCE - Francesca da Rimini

Francesca da Rimini ou Francesca da Polenta (vers 1255 - vers 1285) est une jeune Italienne dont les amours tragiques ont été immortalisés par Dante Alighieri dans la Divine Comédie.
D'une grande beauté, Francesca, fille de Guido da Polenta, un noble de Ravenne de la maison des Polenta, a vécu à la fin du xiiie siècle. Pour des raisons uniquement politiques, son père la maria en 1275 à Gianciotto Malatesta (ou Giovanni) (vers 1240 - 1304), de Rimini, un homme de valeur mais affligé d'un corps difforme (Il était couramment appelé Gianne lo sciancato - Gianciotto Le boiteux). Cette union, destinée vraisemblablement à sceller une alliance politique entre les deux familles, se fit par procuration. Le couple eut une fille, Concordia, et un fils, Francesco.

En 1283, l'un des frères de Gianciotto, Paolo Malatesta (v.1246-1248 - v.1285), rentre à Rimini après des affrontements contre les gibelins et retrouve Francesca avec laquelle il entretient une liaison. Lorsque Gianciotto découvre l’adultère, il tue, en les poignardant, sa femme et son frère, (selon la légende dans les bras l’un de l’autre alors qu’ils échangeaient un baiser, voire un premier baiser), probablement au château de Gradara entre 1283 et 1285. Toutefois, ce double homicide n’affecta guère les relations entre les deux familles (les archives ne font jamais état ni de l’adultère, ni du meurtre).
peinture ()