[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   
    liste chronologique / liste alphabetique
  • Albert (le 15 / 11)
  • Issu du germanique Adalbert, formé de adal, noble, et behrt, glorieux.
    Albert a connu une grande vogue au XIXe siècle dans toute l'Europe. Ce succès fut sans doute dû, en partie, à la renommée du prince Albert de Saxe-Cobourg (1819-1861), époux tendrement chéri de la reine Victoria. Toujours est-il qu'Albert fut, pendant près de soixante ans, un des prénoms les plus répandus dans plusieurs pays, y compris la France. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Albert est peu attribué : moins de cinquante fois l'an dernier. Les Albert ont pour saint protecteur un homme tout à fait remarquable, surnommé Albert le Grand. Ce dominicain du XIIIe siècle enseigna la philosophie, les sciences et la théologie dans les plus grandes villes universitaires, faisant découvrir à ses élèves les richesses alors oubliées de la pensée grecque. Il a laissé aux Parisiens un tel souvenir que c'est en son honneur que fut baptisé, dès le Moyen Âge, la place Maubert (déformation de Maître Albert).

    Réservés, méfiants et prudents, Albert et Alfredo ne sont pas très à l'aise dans les rapports humains. Derrière leur abord froid et distant, se cache une sensibilité douloureuse car difficile à exprimer, aussi gagnent-ils à être connus... Ils ont peu confiance en eux-mêmes et sont des inquiets, doutant sans cesse, en proie au scepticisme, voire au pessimisme. Peu instinctifs, ces hommes préfèrent s'appuyer sur les démarches sensées de leur jugement (ils sont souvent intellectuels ou cérébraux) et croient davantage en leurs efforts personnels, leur capacité de travail, leur discipline, qu'en la chance pure. Ils ont des principes, une moralité un peu stricte, des scrupules plus ou moins étouffants. Ils manquent souvent de souplesse et d'adaptabilité et tendent à être obstinés. Ils détestent ce qui est artificiel ou léger et, en hommes stables, recherchent la sécurité, notamment sur un plan financier, d'où une nette tendance à l'économie. Ils avancent lentement mais sûrement et ne sont pas ennemis d'une certaine routine, la fantaisie leur faisant parfois défaut. écologistes dans l'âme, ils sont proches de la nature, ont également horreur du bruit, de la foule, et recherchent un certain isolement. Ils sont tout à fait favorables au dicton : « Pour vivre heureux, vivons cachés. » Plutôt cartésiens, leur esprit est rationnel et analytique : ils ont le sens des détails et une lucidité à toute épreuve car ils aiment garder la tête froide. Pourtant, de par le 7 karmique, Albert et Alfredo peuvent parfois être tentés par l'irrationnel, la spiritualité et le monde de l'étrange... Il est vrai qu'ils donnent souvent l'impression d'être des personnages quelque peu énigmatiques. Enfants, ils sont vulnérables car facilement inquiets et complexés. Aussi auront-ils besoin de sécurité et d'encouragements. Il ne faut jamais les brusquer : ce sont des hypernerveux dont le rythme est lent. Ils préféreront jouer derrière leur ordinateur plutôt que de participer à un match de foot, appréciant plus les jeux solitaires que collectifs. Seront à encourager : la sociabilité et la communication.
   avec le site famili.fr: http://www.tous-les-prenoms.com