[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   
    liste chronologique / liste alphabetique
  • Yvette (le 13 / 1)
  • Diminutif féminin d'Yves. Il a été, de 1930 à 1940, le cinquième prénom féminin le plus attribué en France. Mais Yvette a subi ensuite un très vif déclin et, aujourd'hui, est devenu extrêmement rare. Il existait pourtant depuis le XIIe ou XIIIe siècle, attesté dans toute la France du Nord. Il se réfugia ensuite en Bretagne d'où il commença à rayonner au XIXe siècle, illustré par la célèbre chanteuse Yvette Guilbert (1867-1944). Sainte Yvette fut, à la fin du XIIe siècle, une veuve de la région de Liège, en Belgique, qui, après avoir élevé ses enfants, vécut en recluse dans une cellule, favorisée de nombreux dons et d'extases mystiques.

    La présence importante du nombre 1 dans ce prénom donne à Yvette un caractère affirmé, indépendant, énergique et volontaire. Elle est autoritaire et entend gérer sa vie et parfois aussi celle des autres... Sensible à son image de marque, elle est disciplinée, exige beaucoup d'elle-même et aime donner l'exemple. Elle se montre franche, directe et loyale. Mais la modestie n'est pas vraiment son fort, et elle peut tendre à adopter une attitude dédaigneuse, arrogante, prétentieuse, notamment lorsqu'elle rencontre médiocrité et bassesse autour d'elle. Malgré d'importantes qualités qui lui donnent une personnalité affirmée et autonome, Yvette, tout en étant charmante et généreuse, est un peu trop égocentrique. Elle ne supporte pas l'échec et se montre assez susceptible. Déjà enfant, elle sait qu' « aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années »... Fière, orgueilleuse, elle veut diriger son entourage, à commencer par ses parents ! Et si cela ne fonctionne pas comme elle l'entend, elle peut entrer dans de violentes colères, des crises d'autorité. Au sein de la famille, elle s'épanouira plus facilement si elle est l'aînée, car, bien qu'elle soit jalouse et possessive, cette situation lui permettra d'exercer son pouvoir, parfois tyrannique, avec néanmoins le sens des responsabilités. être enfant unique ne serait pas souhaitable chez cette nature altière qui peut se prendre déjà pour le nombril du monde ! Par ailleurs, les activités de groupe lui seront profitables et atténueront son égoïsme tout en stimulant son sens de la coopération et son intérêt pour les autres. Ainsi, le théâtre est une activité susceptible de lui convenir, d'autant que la vie quotidienne est pour elle une scène sur laquelle elle se donne en spectacle. La danse aussi comblera son sens de l'harmonie et de l'esthétique.
   avec le site famili.fr: http://www.tous-les-prenoms.com